Visuel Viens profiter de l’été indien au festival Jazz à la Villette du 30 août au 13 Septembre
PARIS LA NUIT

Magazine

Viens profiter de l’été indien au festival Jazz à la Villette du 30 août au 13 Septembre

Categorie Festival
Auteur Liza Tourman
Date de publication 15/06/2017

Si Septembre s’allie souvent avec rentrée, il nous renvoie aussi à l’été Indien et à sa douceur de vivre. Du 30 Août au 13 Septembre prochain, Jazz à la Villette dont Archie Shepp est le parrain, vous invite à prolonger vos vacances. Investissant son parc ainsi que plusieurs lieux de l’Est Parisien, il mettra cette année à l’honneur une figure emblématique du jazz du XXème siècle : Le révolutionnaire John Coltrane.

JAV2016_960x590

Mais d’où vient le jazz ? Né fin du XIXème, début XXème dans les états du sud des Etats-Unis, il prend ses racines dans la communauté Afro-Américaine.

Que reste-t-il quand il ne reste plus rien ? L’âme, Dieu et la musique. Puisant aux fonds d’eux-mêmes, les esclaves déracinés de leur Afrique natale trouveront en leurs outils des instruments leur permettant de se donner du courage en chantant ce que l’on appelle les Worksongs. Leurs bourreaux leur apprendront par la suite des chants religieux qu’ils réinterpréteront à leur manière pour devenir le Gospel ! (Hallelujah mes frères !)

Durant la guerre de Sécession, les afro-américains récupéreront des instruments de fanfares qui après l’abolition de l’esclavage en 1865 leur donneront des opportunités d’emploi dans la musique. Malgré un métier parfois considéré comme  dégradant : les Minstrels shows (spectacles racistes présentant le noir comme un bouffon), maîtrisant de plus en plus cet art, ils commenceront à s’associer entre eux pour se produire dans des mariages ou autres évènements festifs. C’est dans ce contexte qu’a éclos dans les quartiers chauds de la Nouvelle-Orléans le ragtime pour ensuite se répandre et donner naissance au Jazz.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi cette petite leçon d’histoire ? Tout simplement parce que si le Jazz n’est pas forcément accessible du fait de sa complexité technique, il faut retenir avant toute chose qu’il est une musique de l’âme, de rébellion, de désir de vivre et de réappropriation de codes perdus ou imposés.

Depuis,  ne cessant d’évoluer, il a inspiré des courants musicaux aussi divers et variés que la soul, le funk, le hip-hop mais aussi la techno dont les artistes fondateurs portaient ce message de liberté qu’il recouvre depuis ses origines.

Pendant quinze jours vous allez pouvoir apprendre d’artistes décalés, audacieux, groovy et funky. Des artistes révolutionnant la scène jazz en brisant les frontières entre les genres, se produisant avec des instruments aussi inattendus que l’orgue, mélangeant les cultures des quatre coins du monde comme la musique indienne. Mais aussi du Brésil à l’Afrique de l’ouest immisçant des percussions au piano jazzy… Des textures électroniques au groove du saxo.

Préparez-vous à ressentir de la mélancolie, de la joie, de la tristesse, de la confusion et parfois même de l’incompréhension ! Que se soit Gregory Porter, Jeff Milles, Cory Henry & the Funk Apostles, De la Soul, Don Bryant & the Bo-Keys, The Spanish Harlem Orchestra, Elodie Pasquier Mona, Omer Avital Quintet, Tony Harlem, Curtis Harding et j’en passe ! Ils seront tous au RDV pour venir vous faire vivre, comme à eux mêmes les mille et une facettes émotionnelles dont regorge le Jazz.

Une session Jazz For Kids est évidemment prévue car il n’y a pas d’âge pour approcher le Jazz

Retrouver la programmation en détails en cliquant ici

Les dernières News