Visuel Un DrugTruck d’analyses et de prévention va circuler la nuit
PARIS LA NUIT

Magazine

Un DrugTruck d’analyses et de prévention va circuler la nuit

Categorie News
Auteur La Redac'
Date de publication 07/11/2018

Vous l’attendiez tous avec impatience. Il arrive enfin. Avec lui, plus aucun doute sur ce que vous consommez : vous saurez tout ce que contient cette petite pilule que vous aimez tant ingurgiter avant de passer la barrière de sécurité, le samedi soir.

Ceci n’est pas un article préventif. Mais on ne vous conseillera pas non plus de faire usage de drogues. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est de vous diriger vers les organismes compétents, comme l’association Techno+, qui ne vous arrêteront pas parce que vous préférez votre mâchoire crispée, ou encore Fêtez Clairs. Pour eux, il s’agit avant tout d’un travail de sensibilisation du consommateur.

Ce qui manquait juste à Paris, c’était un service d’analyses, pour savoir clairement ce qu’il y a dans ces bonbons (toute coïncidence avec nous serait fortuite). La loi de modernisation de notre système de santé, qui avait vu le jour en 2016, garantissait pourtant l’apparition d’un tel service. Après s’être battus corps et âme pour sa mise en fonction, les Parisiens ont réussi. Grâce au budget participatif, le DrugTruck circulera la nuit dans la capitale, pour la modique somme de 80 000€ – une bagatelle lorsque l’on connaît le budget de l’État alloué à la santé.

© checkyourdrugs.at

L’objectif ? Conseiller l’usager sur les risques liés à la consommation. Mais aussi analyser le produit, pour une mise en garde précise sur son contenu. Une fois le consommateur alerté, libre à lui de prendre en considération les conseils de l’équipe du DrugTruck. Mais mieux vaut les suivre, pour éviter le drame de l’overdose – parfois mortelle. Ça ne coûte rien, et si vous vous inquiétez des dangers « juridiques », pas de souci : tout ceci est anonyme.

Cette bien belle initiative devait voir le jour. Avec elle, on espère qu’il sera plus facile de pister les produits dangereux présents sur le marché (noir). Les vétérans de la fête vous le répéteront souvent : « La drogue, c’est plus ce que c’était. » Le danger lié à sa consommation a – bizarrement – considérablement augmenté avec le temps, et ce malgré les progrès en matière de science et de santé. Alors on n’est pas vos parents ; si vous le faites, c’est votre responsabilité. Mais faites attention à ce que vous prenez quand même…

Les dernières News