Visuel The color line ou l’histoire vu par les artistes africains-americains
PARIS LA NUIT

Magazine

The color line ou l’histoire vu par les artistes africains-americains

Categorie Exposition
Auteur Loane Alz
Date de publication 13/12/2016

L’expression « The color line », employée pour la première fois dans un article de 1881 de l’ancien esclave devenu l’un des grands leaders noirs américains Frederick Douglass, désigne la ségrégation des Africains-Américains aux USA après la fin de la guerre de Sécession en 1865. Terme repris dans les premières années du XXe siècle par W.E.B. Du Bois qui fonde en 1909 une des plus grandes organisations de défense des droits des Noirs, la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) : pour lui, la color line sera « le problème du XXe siècle » et l’exposition actuellement présentée au Quai Branly lui donne raison.

colorline_0046

Exposition chronologique et thématique réunissant plus de 600 œuvres - peinture, sculpture, photographie, film, musique, graphisme et bande-dessinée – « The color line. Les artistes africains-américains et la ségrégation » est un hommage précieux à la quête perpétuelle d’égalité et d’affirmation de l’identité noire par les artistes et activistes africains-américains. Richement documentée, cette exposition s’articule autour des principales dates de l’histoire de la ségrégation et des luttes pour l’égalité et les droits civiques. Tout ce pan de l’histoire des Etats-Unis est abordé selon le point de vue de la création artistique des Africains-Américains, témoins et victimes de cette  ligne de couleur discriminatoire.

ok-johnson

Première exposition d’une telle envergure présentée en France et en Europe, elle retrace donc 150 ans d’histoire de l’art d’une création artistique longtemps inconnue et ignorée des deux côtés de l’Atlantique alors qu’aujourd’hui, ces œuvres sont ultra-prisées et les artistes bénéficient d’une importante reconnaissance dans les plus grands musées américains.

Coup de cœur personnel pour les œuvres de Jacob Lawrence (1917-2000) qui retrace sur 60 petits tableaux riches en couleurs et en mouvement la vie des migrants qui montent du sud rural des Etats-Unis vers le nord industriel en quête d’une vie meilleure et bien souvent riche en désillusions.

Une exposition nécessaire pour réévaluer la contribution à l’Histoire et le militantisme des artistes situés du mauvais côté de la ligne. Même si la ségrégation prend fin officiellement en 1964, elle se poursuit jusqu’à aujourd’hui de manière plus pernicieuse via certaines pratiques et demeure dans les esprits comme nous le rappelle trop souvent l’actualité.

Musée du Quai Branly – Jacques Chirac, 37, quai Branly, 75007 Paris. Du 4 octobre 2016 au 15 janvier 2017. Mardi, mercredi et dimanche, 11h-19h – jeudi, vendredi et samedi, 11h-21h, fermé le lundi

Infos ici

à partir du Mardi  4/10/16 11H00
Visuel THE COLOR LINE : Les artistes africains-américains et la ségrégation
Exposition
The Color Line : Les Artistes...
Musée du Quai Branly
Les dernières News