Visuel ABOU DIARRA • AWA LY - CROSSROADS NIGHT #10

ABOU DIARRA • AWA LY – CROSSROADS NIGHT #10

Logo Le Pan Piper
75011 Non noté
Evenement concert Folk
Date Vendredi 12 oct 2018 De 20h00 à 22h00
Lieu Le Pan Piper Découvrir le lieu
Le Pan Piper
Paris 11e 2/4 impasse Lamier
Voir la carte
avec
  • ABOU DIARRA
  • AWA LY

CROSSROADS NIGHT #10

 

ABOU DIARRA (blues mandingue)

Le blues a ceci de particulier qu’il se décline dans toutes les cultures, dans toutes les langues et le Mali s’en est fait une spécialité. Formé par le maître virtuose Vieux Kanté qui lui a enseigné les traditions et leurs plus secrètes combinaisons, Abou Diarra a sillonné les routes d’Afrique de l’Ouest, quelque mille kilomètres à pied, accompagné de son seul instrument, le kamele n’goni, un luth malien ancestral dont il a élargi la gamme en passant de 6 à 14 cordes. Il l'utilise tantôt comme une guitare, une basse, une harpe ou une percussion, au fil de balades intimistes et nostalgiques ou de rythmes endiablés de bals poussières. En langues mandingue et bambara, il chante l’exil et le voyage.

Truffé de son contemporains, son dernier opus « Koya », où s’invitent les arrangements délicats de Nicolas Repac et l’harmonica blues de Vincent Bucher, a été vivement salué par la critique. Abou Diarra y creuse encore plus loin le sillon du blues mandingue et trouve l’équilibre parfait entre tradition et modernité. Etoile montante de la musique malienne, Abou Diarra n’a pas fini de marcher.

 

http://aboungoni.com/

 

 

AWA LY (folk, soul)

A passer et dépasser les frontières, on les abolit. D’origine sénégalaise, née en France et vivant désormais en Italie, le parcours de vie de la chanteuse est aussi riche que ses influences musicales. Awa Ly fait de sa musique le lieu de toutes les combinaisons possibles. Entre soul, folk, jazz et sonorités africaines, ses chansons rassemblent, invitent à l’ouverture, à la tolérance et à la solidarité. De ses assemblages aussi disparates qu’enchanteurs, elle tire des compositions douces, organiques, sur lesquelles se pose une voix de velours.

Issu d’une rêverie mystique, son dernier album « Five and a Feather » trouve son inspiration dans les traditions ancestrales d’Afrique et le chamanisme des Indiens d’Amérique. C’est en anglais, la langue des artistes qui ont bercé son enfance, qu’Awa Ly se fait narratrice de contes immémoriaux qui évoquent l’amour sous toutes ses formes. Une invitation intimiste au partage et à une plus grande humanité.

 

http://awalymusic.com/site/